La Tradition des fils du soleil

La Tradition des fils du soleil

De tout temps, il y a eu sur la terre des « Fils du Soleil » ou des « Fils du ciel ». De la Chine à la Cordillère des Andes, en passant par l’Egypte pharaonique, ce sont ces enfants de la lumière qui ont bâti toutes les plus belles civilisations.

Fondamentalement, tous les hommes sont des enfants de la lumière. Un Fils du Soleil est un homme qui a passé certaines épreuves à travers des initiations pour réactualiser ce potentiel intérieur et pour le transmettre, pour l’éveiller chez les autres. Par sa propre conscience, il rayonne autour de lui une aura, un champ de vie énergétique qui possède la capacité d’éveiller la conscience et les centres subtils en l’homme. Ceux qui sont touchés et qui répondent à l’appel structurent une Ecole autour de lui afin que l’invisible puisse devenir visible et vivre au milieu de nous. Entrer en résonance avec une telle Ecole qui s’inscrit dans une lignée de lumière et accepter sa présence en soi, c’est éveiller l’essence divine, le meilleur en soi qui sommeille à l’intérieur de toute matière, de toute substance, de toute création. C’est le devoir de l’homme de faire apparaître cette essence divine et de lui ouvrir le chemin de l’épanouissement.

Olivier Manitara nous apprend que de ces sept Fils du Soleil, quatre sont déjà venus : Rudolf Steiner, Peter Deunov, Babaji, Omraam Mikhaël Aïvanhov. Lui est le cinquième et après lui deux autres doivent s’incarner. Ces deux seront la réincarnation du Maître Aïvanhov qui préparera l’avènement final du Maître Peter Deunov qui manifestera l’Esprit de Vérité. Dans ce travail collectif, Rudolf Steiner n’avait pas atteint l’initiation des Fils du Soleil, mais son lien avec l’archange Mikhaël lui a permis d’accomplir un magnifique travail et d’apporter une belle lumière pour enrichir cette tradition, cette famille d’âmes. Pour accomplir cette initiation, le Maître Peter Deunov s’est isolé pendant trois semaines dans une grotte située dans les montagnes du Moussala. Pendant ces trois semaines de retraite, il a été très actif, composant notamment de la musique ésotérique pour éveiller l’homme dans la lumière et instituant dans l’éthérique de nombreuses bases de son Ecole. C’est en s’appuyant sur ces fondations solides que le Maître Aïvanhov élèvera par la suite sa propre Ecole.

Les trois semaines écoulées, le Maître Deunov s’est rendu au sommet du Moussala où il s’est uni au soleil pendant trois jours à travers la prière ardente et la pureté.

Pour accomplir cette initiation, il a été guidé par sa propre intuition, par la lumière intérieure qui l’inspirait. Il n’était pas réellement conscient de ce qu’il faisait, il ne savait pas qu’il ouvrait la porte du soleil et qu’une lignée de Maîtres allait marcher dans ses pas pour que la lumière continue à exister dans l’humanité. Mais il a eu cette force d’écouter ce qui parlait en lui et de le mettre en action en triomphant du doute. Alors la lumière s’est éveillée en lui et l’a conduit sur le chemin.

Babaji quant à lui, vivait dans une atmosphère très spirituelle car l’Inde est le pays des Maîtres et des Dieux. Dans cette atmosphère, il a compris qu’il devait s’unir au soleil et le faire vivre en lui en restant pendant trois semaines en méditation. Ensuite il est allé se recueillir aux trois sources du Gange dans un laps de temps de trois jours. Il a pu accomplir cette performance car il possédait la faculté de sortir de son corps consciemment et c’est ainsi qu’il s’est rendu à ces endroits sacrés pour y recevoir la bénédiction du soleil et former en lui son corps. Le soleil lui a révélé la puissance créatrice de l’esprit dans la matière et lui a montré l’aspect fécondant de l’esprit dans une circulation d’énergie et de vie qui crée le monde et engendre des fils de Dieu ou des fils du diable.

Alors qu’il était en France, le Maître Omraam Michaël Aïvanhov a rencontré une voyante, Judith Henri. Elle lui a confirmé qu’il était destiné à être un Fils du Soleil et qu’il était lié à l’archange Michaël. Le Maître Aïvanhov a été impressionné par cette voyante car elle lui a dit beaucoup de choses qu’il savait être vraies. Elle lui a notamment révélé qu’il deviendrait un Fils du Soleil lorsqu’il serait dans la solitude vers les Pyrénées. C’est pourquoi le Maître a acheté un domaine à Trassoulas et qu’il a fait construire un chalet dans l’objectif d’élaborer le corps du Soleil et de devenir son fils. Il a de nouveau rencontré cette voyante qui lui a dit de rester dans un isolement complet pendant trois semaines. C’est ce que le Maître a fait. Il jeûnait et faisait de grandes promenades dans la forêt du « Pas de l’ours ». Ensuite il est parti dans les montagnes avec son sac à dos pendant trois jours et c’est là qu’il a été initié aux trois phases du soleil : le soleil levant, le soleil en plein midi et le soleil couchant. Il a compris le mystère de l’enfantement, les mystères du haut et du bas et des deux mondes dans la personnalité et l’individualité. C’est lors de ces trois jours dans la forêt et les montagnes qu’il a reçu son initiation et qu’il est devenu un Fils du Soleil.

Olivier Manitara lui aussi s’est rendu dans cette région. Pendant sept mois, il resta dans le silence et l’isolement absolu dans les montagnes situées près du château de Montségur. Il avait alors 22 ans. Ce n’est que plusieurs années après cette expérience qu’il passa lui aussi l’initiation et qu’il devint un Fils du Soleil dans cette lignée divine qui remonte à Enoch, et dont les plus belles perles sont Zoroastre, Hermès Trismégiste, Bouddha, Jésus, Mani…
Avant cela, il créa une Ecole de Dieu dans laquelle il enseignea pendant des années. En 2003, dans l’enceinte de cette Ecole, il conclut une Alliance de Lumière avec les quatre Archanges qui portent les quatre lettres du Nom de Dieu qui doit être sanctifié, réalisant ainsi la parole du Christ : « Lorsque deux ou trois se réuniront en mon Nom, je viendrai et je me tiendrai au milieu d’eux. »
Il célèbre avec ses élèves ces quatre archanges dans la ronde de l’année et, à l’image de la Vierge Marie, il institue un temple de la présence permanente de l’archange Gabriel dans une vallée. C’est dans cette vallée, au pied d’une montagne sacrée, qu’il se retira et resta pendant trois semaines dans l’isolement complet, la prière et la méditation. Ensuite il entrera dans le Temple du Soleil et y resta trois jours afin de recevoir la fécondation de l’esprit. Pendant les quatre jours suivants (soient sept jours au total), le soleil forma en lui un nouveau corps. Ce cheminement, qui lui était au début personnel, Olivier Manitara a décidé de le rendre possible à ses élèves, dans le cadre de cette Ecole des mystères, alors tout est devenu clair pour eux. L’espoir peut de nouveau renaître dans les cœurs car la lumière est plus que jamais à l’œuvre sur la terre et l’Age d’Or annoncé par les prophètes a été réalisé comme une semence qui est maintenant plantée dans la terre et accomplit son travail de germination. Le moment venu, elle apparaîtra au grand jour pour donner les fruits les plus savoureux qui éveillent tout ce qui est divin dans l’homme.

Que ceux qui sentent en leur cœur la vérité de cet enseignement sacré qui ressuscite au milieu de nous viennent se joindre à cet élan printanier pour une nouvelle vie, qu’ils viennent pour bâtir cette Ecole de Dieu.

A ce sujet, retrouver le livre d’Olivier Manitara « L’initiation des sept fils du soleil. Aux éditions ultima»