slide-peter-deunov-union-dieu

Le Maitre

Le Maître Peter Deunov disait: 

« La venu des grands Maîtres a pour but la libération des âmes humaines grâce à la révélation de la Vérité. »

peterdeunov11_jpg

 Le ciel, dont on parle dans les saintes Écritures, n’est pas la voûte azurée qui s’étend au-dessus de nos têtes, derrière laquelle s’étend l’espace infini et où brillent les étoiles durant la nuit. Le ciel est organisé par des êtres supérieurs. Les anges qui peuplent le « ciel » sont des grandes âmes qui envoient continuellement leur lumière dans le monde entier. L’énergie de leur puissante pensée est répartie dans tout le cosmos et, telle une force collective, met tout en mouvement dans le monde.
Ne vous représentez pas les anges comme des sortes d’êtres immatériels, tel des « esprits »fantômes. Leurs corps sont supérieurement organisés et formés d’une pure matière rayonnante. Un ange est à tel point maître de son corps qu’il peut à son gré, se rendre visible ou invisible, de même qu’il peut librement voyager dans l’espace illimité à une vitesse bien plus grande que celle de la lumière. Il peut traverser des systèmes solaires entiers, d’incommensurables univers étoilés. … »

«… Qu’est ce que le Christ ? C’est l’unité formé par un esprit collectif. Il est la totalité de tous les Fils de Dieu dont les âmes et les cœurs débordent d’amour et de vie, ces âmes supérieurement intelligentes qui vivent dans l’union divine…»

extraits du Livre de la Fraternité.

Le Maître était émerveillé par la beauté de notre mère nature, du cosmos et de l’infini étoilé. Tout l’émerveillait parce qu’il avait en lui le regard pur et simple, vrai et grand, noble et juste, qui voit la grande intelligence à travers toutes choses, l’âme vivante qui anime toutes formes de vie dans toutes ces expressions.

Cela coulait en lui naturellement et il étudia et œuvra pour faire entendre cette mélodie harmonieuse de la vie, car il en était un instrument vivant. Les montagnes lui parlaient de l’essence sacrée d’une vie supérieure et c’est là qu’il emmena les hommes pour les réveiller de leur profond endormissement et les éduquer à la vie divine qui coule en toute vie pour s’élever et devenir un outil pur de l’intelligence divine. Il créa une nouvelle école où il enseigna les voies d’une intelligence pure et sacrée.

Il enseigna Omraam Mikhaël Aïvanhov pour qu’il continue son œuvre et aujourd’hui Olivier Manitara la poursuit et la révèle au monde entier.

Peter Deunov parlait de l’homme des temps nouveaux en ces termes :

 » J’appelle Humain de la Lumière, l’homme nouveau qui se crée actuellement. Là où il va, tout s’illumine par la lumière qui émane de lui. Par sa sensibilité plus fine, il perçoit la vie intérieure de la nature et entre en communion avec les êtres intelligents qui œuvrent en elle. »

Il ne se nourrit que de pensées et de sentiments positifs et vit le cœur en joie. Optimiste et généreux, il surmonte aisément les difficultés. L’humain nouveau est loyal et par sa grandeur d’âme et d’esprit, il utilise tout d’une manière rationnelle, en éprouvant de la joie à l’égard de tout.

Plus sensible à tout ce qui est bon, il ne pense pas uniquement à lui-même, agissant plutôt en accord avec la vie raisonnable, en communion absolue avec tous les êtres intelligents*. » *le Maître comprend par « êtres intelligents » tous les êtres invisibles qui animent les grands principes de la vie comme la terre, l’eau, l’air, le feu, les montagnes, les étoiles ….tout notre environnement qui n’est autre que Dieu lui-même.